musique

Concert de Måns Zelmerlöw à la Maroquinerie

jeudi 8 octobre 2015 Sam Poupou 0 Comments

En termes d’émission musicale, il y a une chose que je ne rate jamais : l’Eurovision !

Un peu comme une messe annuelle, à 21h tapantes, je m’installe sur mon canapé pour profiter de l’un des shows les plus regardés de la planète en me laissant souvent aller à faire quelques pronostics – plutôt foireux je le reconnais, j’agis beaucoup au coup de cœur et ne pense pas assez stratégie géopolitique - attendant avec impatience la distribution des points interminables à coups de « eight points…twelve points ».

Mais 2015 a marqué un tournant dans ma vie de pronostiqueuse foireuse : dès les premières notes de la chanson représentant la Suède, je savais que celle-ci allait être la chanson gagnante. Et pour cause ! Elle réunit le trio incontournable de toute chanson à succès capable de cartonner à l’Eurovision :

- Une chanson dotée d'une mélodie accrocheuse - si elle est porteuse d'un message, c'est encore mieux.
- Une prestation scénique marquante
- Un(e) interprète au charme de folie


Si vous suivez ce concours, vous savez que je fais allusion à la chanson Heroes de Måns Zelmerlöw. Agé de 29 ans, ce chanteur suédois s’est fait connaître grâce au programme Idol (Nouvelle Star). S’en est suivi une très belle carrière en Scandinavie où il a revêtu les casquettes de danseur pour l’émission Let’s Dance ("Danse avec les Stars" suédois) et d’animateur télé.


Je ne sais pas comment l’expliquer mais j’ai eu un coup de foudre artistique instantané pour ce chanteur de talent au physique ravageur. Je me suis donc procurée son dernier album Perfectly Damaged – qui est une merveille si vous aimez les morceaux bien pop et les balades – et ai acheté une place pour son premier concert français qui a eu lieu le samedi 03 octobre 2015 à la Maroquinerie dans le 20ème arrondissement de Paris, seule étape française de sa tournée européenne.


Près de 500 personnes, principalement des jeunes filles et des fans de l’Eurovision, se sont rassemblés dans cette petite salle au caractère convivial et intimiste. Ayant fait la queue pendant 4 heures avant le show qui a débuté à 21h précises, j’étais placée collée à la scène, chose qui ne m’était jamais arrivée en concert !!!


Durant le concert, Måns Zelmerlöw est accompagné sur scène de 4 musiciens : un guitariste, un bassiste, un claviériste et un batteur.

La scène, assez petite,  est surmontée de 3 écrans LED. Avant l’entrée des musiciens sur scène, une chronologie du chanteur nous ait présentés avec les dates clés de sa vie : sa naissance en 1986, sa révélation au public suédois en 2005 et sa victoire à l’Eurovision en 2015.


Le concert, que j’ai trouvé un peu court -  de toute façon, c’est toujours court quand on passe un bon moment – était bien rythmé entre un mix de chansons de ses précédentes albums (Cara Mia, Impossible, Brother Oh Brother…), de reprises de chansons de d’autres artistes (Every Teardrop is a Waterfall de Coldplay, Human de The Killers…) et bien évidement des titres phares de son dernier album Perfectly Damaged.


Le public était très réceptif et interprétait chaque chanson à pleins poumons. Måns était d’ailleurs très étonné et agréablement surpris que son public français connaissait ses anciennes chansons par cœur !

Durant ce concert, il y a eu trois temps forts marquants :

- Pour chaque étape de sa tournée européenne, Måns reprend une chanson locale du pays dans lequel il se produit. Pour Paris, il a repris un titre qu'il a déjà eu l'occasion d’interpréter lors de l'émission de la SVT Allsång Pa Skansen : Et Maintenant de Gilbert Bécaud

- L’interprétation du morceau The Core Of You : écrit et composé pour sa fondation en aide aux enfants africains, 
Zelmerlöw & Björkman Foundation, des photos d'enfants d'Afrique souriants et radieux défilaient sur les écrans LED, et avec comme message final le hashtag #RefugeesWelcome (bienvenue aux réfugiés), allusion forte au drame humain qui touche actuellement l'Europe.

- En guise de final, la chanson Heroes, chanson qui l’a fait connaître au public français qui a bénéficié de la prestation scénique spécial Eurovision avec le fameux petit bonhomme présent sur les écrans LED.


Setlist du concert : 

01. Someday 
02. Brother Oh Brother (Tove Lo Version) 
03. Stir It Up 
04. Live While We're Alive 
05. Should've Gone Home 
06. Unbreakable (Fruity Loops Version) 
07. Hope And Glory (Mirror Tung Version) 
08. Miss America 
09. Every Teardrop Is A Waterfall (Reprise des Coldplay)
10. Impossible 
11. Children of the Sun 
12. The Core of You 
13. Hearts Collide 
14. Run for Your Life 
15. Shut Up And Dance (Break Start) (Reprise des Walk the Moon)
16.
Human (Reprise des The Killers)
17. Et Maintenant (Reprise de Gilbert Bécaud)
18. Cara Mia
19. Heroes 
20. Broken Parts 


A travers ce show, j’ai passé un magnifique moment en compagnie de Måns Zelmerlöw et de ses musiciens. Un concert certes un peu court à mon goût, mais très bien rythmé avec une belle énergie communicative.

Je peux souhaiter qu’à cet artiste prometteur au talent de folie, aussi beau à l’extérieur qu’à l’intérieur, d’avoir une très belle carrière européenne et internationale, en espérant de tout cœur que ce concert français ne sera pas le seul et l’unique.




Vous aimerez aussi

0 commentaires: