parfum

*Embarquement immédiat avec La Fille de l’Air de Courrèges

lundi 22 juin 2015 Sam Poupou 2 Comments



Comme un signe de renouveau pour coller  plus que jamais à l'air du temps, la marque Courrèges revient en force. Après avoir conçu une collection capsule de maquillage en collaboration avec Estee Lauder, cette fois-ci, c’est avec la compagnie Air France qu’elle lance pour cet été une nouvelle eau de parfum.


Développé par le parfumeur Fabrice Pellegrin (Womanity de Thierry Mugler, Tonka de Reminiscence, Love in Idleness de Atkinsons…), La Fille de l’Air nous offre un parfum à la construction simple, mais tellement bien élaboré et dans l’air du temps. Une belle promesse aérienne qui se situe en force et subtilité et qui représente bien l’esprit de Courrèges en nous rappelant son heure de gloire à travers ses robes légères et vaporeuses.
Notes de tête : bergamote de Calabre,
Notes de cœur : fleur d’oranger néroli
Notes de fond : musc blanc, accord « néoprène », accord « ozone »



Un joli flacon orange tout en rondeur floquée du logo de la maison de mode renferme ce jus aérien et intemporel. Intemporel c’est bien le mot car en sentant pour la 1ère fois La Fille de l’Air, j’ai eu comme un sentiment de déjà vu. Sans doute dû à sa pyramide olfactive hyper simple et épurée.



Dès les premières notes, c’est une belle envolée assez énergique qui s’offre à nous avec la bergamote de Calabre très dynamique et fraîche. Un sentiment qui me fait immédiatement penser à un avion sur le point de décoller.

Place ensuite à la fleur d’oranger et à ses notes à la fois lumineuses et aériennes qui apportent une touche de légèreté. Quant au néroli, il apporte de la douceur et de la pureté avec sa fameuse touche blanche. On se sent un peu comme dans un avion qui flotte dans l’air se mêlant aux nuages quasi transparents.


Cette impression de planer dans l’air est amplifiée par le musc blanc et les accords synthétiques « néoprène » et « ozone » qui rappellent indéniablement l’esprit Courrèges à travers ses créations épurées et intemporelles.

Par sa construction simple, mais qui reste fidèle à l’esprit Courrèges, La Fille de l’Air est un parfum à l’image moderne et dans l’air du temps. Une jolie aventure aérienne directe et sans détour.

La Fille de l’Air sera disponible en exclusivité dès le 1er juin 2015 à bord des vols Air France et sur son e-shop, et le 15 juin 2015 dans le reste du monde au prix de :

69,00 € les 50 ml
89,00 € les 90 ml


Produit envoyé par la marque, le revendeur, l’agence RP pour considération

Vous aimerez aussi

2 commentaires: