humeur/blabla

Du rasoir à la lumière pulsée : mon combat contre les poils

dimanche 24 août 2014 Sam Poupou 19 Comments

Comme vous le savez ici, il n’y a aucun sujet tabou sur ce blog en matière de beauté. Aujourd’hui, on va parler d’une chose qui est loin d’être glamour pour une femme : les poils.



Pour vous raconter un peu mon parcours « poilesque », j’ai commencé à me raser les jambes et les aisselles dès la puberté. Faut dire que dans ce domaine, je ressemblais davantage à la femme des cavernes alors que mes copines avaient la peau aussi lisse que de la soie - merci la puberté précoce et tout ce qui va avec...

J’ai ensuite attaqué le maillot vers l’âge de 16 ans en alternant rasoir et crème dépilatoire. Jamais d’épilateur électrique ou de cire car je suis une grande douillette. Du côté du duvet sur le visage, c’est passage par la case crème décolorante obligatoire toutes les 2-3 semaines.



A partir de mes 25 ans, j’ai pris mon courage à deux mains et ai franchi la porte d’un institut pour me faire épiler à la cire les zones que j’avais l’habitude de raser et à ma 1ère séance j’en suis ressortie en pleurs tellement j’avais souffert mais heureuse, heureuse de pouvoir enfin avoir un peu de répit entre les repousses et de me retrouver donc avec des poils plus fins.



J’ai continué régulièrement l’épilation à la cire jusqu’à mes 27 ans ; jusqu’au jour où je ne supportais plus de me faire épiler les jambes à la cire en institut à cause de la douleur, un vrai calvaire à chaque retrait de bande.

Toujours dans mon institut habituel, j’ai profité d’une belle promotion pour passer à la case épilation à la lumière pulsée afin de me débarrasser de mes poils au niveau des demi-jambes et des aisselles, et là ce fut une révélation. 

Même si les flashes étaient plus concentrés et un petit peu plus douloureux au fur et à mesure des séances, alors que le procédé est normalement indolore - cela prouve mon faible seuil de tolérance à la douleur - j'étais trop contente de me dire que plus jamais je ne repasserai par la case épilation. Au bout de 7 séances, j’ai constaté que les poils avaient tous quasiment disparus ; à l’heure actuelle, j’ai juste à passer l’épilateur électrique sur les zones dépilées pour enlever les poils encore récalcitrants.



Comme vous le constatez, mon parcours en matière de poils a été assez traumatisant. Avoir enduré le rasoir pour ensuite se faire arracher les poils à la cire… Et je remercie la lumière pulsée de m’avoir débarrassée de ce cauchemar qu’est l’épilation au niveau des aisselles, mais surtout au niveau des demi-jambes.


En quoi consiste l’épilation à la lumière pulsée ?

Grâce à une lampe flash, la lumière pulsée balaye la zone à épiler tout en captant la mélanine qui est à l’intérieur du poil. Un flash de chaleur y est transmis à la racine pour éviter sa repousse. Ce procédé est plus efficace que le laser car le spectre d’émission de la lumière est plus large.
Elle est principalement pratiquée sur les jambes, les aisselles et le maillot. Et depuis quelques années, certains appareils permettent d’attaquer efficacement les duvets situés sur le visage.


Les avantages de la lumière pulsée

- C’est une méthode indolore. Malgré la température élevée des faisceaux lumineux, elle ne brûle pas la peau.

- Quelques séances suffisent pour un résultat durable.

- Ce type de méthode convient à tous les phototypes contrairement à l’épilation au laser.

Les précautions à prendre

- Eviter de s’exposer au soleil avant et après une séance d’épilation à la lumière pulsée.

- Raser la zone à épiler 24h maxi avant la séance (un poil dur et foncé est plus vite capté par la lumière).


- La méthode est contre-indiqué pour :

Les femmes enceintes

Les personnes diabétiques
Les personnes souffrant de maladies sanguines
Les personnes prenant des anticoagulants
Les personnes prenant des produits antibiotiques ou photo sensibilisants.


Maintenant que j’ai su que ce procédé fonctionnait très bien sur les zones à duvet, j’ai voulu réitérer l’expérience en me faisant enlever le duvet situé sur la lèvre supérieure – plus communément appelé moustache

Je n’ai jamais épilé cette zone car j’avais peur de me retrouver avec une moustache digne de José Bové…du coup, j’ai toujours décoloré cette zone quitte à ressembler à Astérix avec sa moustache toute blonde. Mais grâce à Unlimited Epil, j’ai enfin sauté le cap !

TO BE CONTINUED…



Vous aimerez aussi

19 commentaires:

  1. super article! Ca donne envie ! Je pensais que la lumière pulsée n'était pas conseillée pour les peaux mates... Et si tu dis que non, baaaaah ça donne envie de se lancer !! Moi je me rase, par flemme (je suis pas hyper douillette), et je déteste être touchée par une personne tiers que je ne connais pas, alors les instituts c'est niiiiiet!
    Tu l'as utilisé seulement sur les jambes et moustache?
    Maillot c'est possible ou trop sensible ? ^^

    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup. Tu dois sûrement parlé de la lumière pulsée ? J'ai fait plusieurs séances sur les aisselles et les demi-jambes il y a quelques années. Mais à l'époque, on m'avait dit que c'était risqué pour le duvet car la machine n'était pas très efficace sur cette zone. Pour que la lumière pulsée soit efficace, il faut un poil le plus foncé possible.

      Pour la moustache, j'ai commencé il y a quelques mois et j'en suis pour le moment à ma 5ème séance. Et j'ai prévu d'en parler prochainement ;-)

      Supprimer
    2. Ah zut, j'ai oublié : pour le maillot, c'est tout à fait possible de le faire.

      Supprimer
  2. Ah non mais tu as lu dans mes pensées non ???
    Je viens de publier un billet sur mon expérience de la dépilation du duvet de la moustache :D et de la seule méthode que j'ai supporté, soit la crème dépilatoire...Si j'en suis complètement satisfaite (elle fait son job), mon but (hormis le fait que poser un produit aussi décapant me dérange toujours) est quand même d'espacer voir de supprimer cette corvée !
    Je demande dans mon article si quelqu'un à une méthode qui marche sur le duvet et voilà que je tombe sur le tien disant que oui, ça marche !
    Je vais aller me renseigner, merci beaucoup pour le tuyau ;)
    Séverine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. Je me suis lancée car on m'a dit que les résultats étaient bons avec la lumière pulsée, ce qui n'était pas trop le cas il y a quelques années.
      Pour l'instant je n'ai fait que 5 séances, mais je vois une belle amélioration. J'en ai encore quelques-unes à faire et j'en parlerai prochainement.

      Supprimer
  3. Alors moi sur les demi-jambes, ça n'a pas marché, j'ai les poils trop clairs. Par contre, maillot et aisselles = nickel. J'ai enlevé environ 70% des poils pour le maillot, 50% des poils pour les aisselles mais faut que je précise que j'ai les poils blonds sur la majeure partie de mon corps (sauf aisselles et maillot, et sur les demi-jambes, c'est moitié-moitié) et la peau claire donc il est évident que ça ne marche pas sur certaines zones. Par contre, je le fais à la maison, j'ai acheté un appareil en mars dernier.
    Bisous ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que plus le poil est chargé de mélanine, mieux les résultats seront. Bisous et merci pour ton retour.

      Supprimer
  4. J'avais testé la lumière pulsée et si les retours sont top, une repousse bcp bcp moins rapide, le fait de ne plus avoir de poils m'a traumatisé. Je suis retourné en institut et je viens d'acheter un appareil à cire de Weet que j'ai testé samedi dernier toute seule comme une grande. Je suis bluffée, ca fonctionne comme à l'institut et je vais faire de belles économies... Cool!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je vois lequel ! J'en ai entendu de bons retours. Mais moi la cire à la maison, c'est no way ! Je l'ai tenté une fois et j'ai mis 1 heure à faire une demi-jambe, un vrai calvaire.

      Supprimer
  5. merci pour cet article je me pose la question sur la lumière pulsée depuis quelques temps mais le prix m'a dissuadé à plusieurs reprise. Moi je souhaite faire la moustache étant brune et avec l'âge je trouve que c'est plus visible... (super) Par contre j'ai un grain de beauté au coin de la bouche et j'ai peur que cela soit contre indiqué, en sais-tu quelque chose? en tout cas merci pour ce témoignage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant les grains de beauté, je vais me renseigner. Mais par déduction, comme ce sont des choses chargées en mélanine, la lumière risque de les capter. Je pense que si tu sautes le pas, l'esthéticienne se devra de les masquer.

      Supprimer
  6. Moi je suis contre
    Même si c'est une révolution je trouve ça dangereux
    Alors je continue la souffrance épilateur électrique ! ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage. J'ai essayé une fois l'épilateur lorsque j'avais une pilosité normale et ça a été un vrai supplice.

      Supprimer
  7. Très bon article ! J'hésite à investir dand la lumière pulsée pour me débarasser de mes poils aux aisselles. Mais je considère encore que c'est un appareil vendu comme jetable à moins qu"il soit cher car les ampoules ne sont souvent pas remplaçables. Cher pour du jetable donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Je ne peux pas te renseigner au sujet des appareils à lumière pulsée vendus dans le commerce car je n'en possède pas. Mais une chose est sûre : ces appareils sont beaucoup moins puissants que ceux présents en institut.

      Supprimer
  8. Je fais du laser actuellement. J'ai bien flippé au début et j'ai hésité longtemps longtemps mais finalement je ne regrette pas du tout ! Me reste encore 4 séances. Après je ferais une autre partie de mon corps. :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon courage pour tes prochaines séances, si le laser fonctionne bien sur toi, c'est tant mieux.

      Supprimer
    2. Cet article est très intéressant!!
      Moi je suis encore au rasoir,je n'ai pas encore passer le cap de la cire ou de l'institut (sauf pour les sourcils)
      J'étais tenté par la lumière pulsée à ces débuts mais on m'a déconseillé car j'ai les poils très clairs.J'irais voir si ça a évoluer de ce côté ;)

      Supprimer