soins

*Filmogel d'Urgo : le pansement des boutons

dimanche 27 juillet 2014 Sam Poupou 0 Comments

Ce n’est pas parce que l’été a pointé le bout de son joli nez qu’il faut relâcher la guerre pour les boutons. De ce côté-là, pas de trêve chez moi ! Surtout que je redoute l’effet rebond dû à l’effet « belle peau d’été » (peau plus épaisse = cache-misère pour les boutons).

Même si ma peau paraît un petit peu plus belle, j’ai quelques jolis boutons qui bourgeonnent l’air de rien dès que je mange mal ou que je suis stressée et contrariée ! Ces derniers se localisent le long de la mâchoire, le menton et les joues. Pour cela, ma peau est un bon indicateur de mon humeur du moment…



Heureusement pour moi, la marque Urgo, marque reine pour traiter les petits bobos,  m’a fait parvenir son dernier soin dégommeur de boutons : Filmogel, un stick qui délivre une solution composée d’acide salicylique et d’huile essentielle d’arbre à thé et qui agit comme un pansement sur le bouton en le recouvrant d’un film transparent.



Pour utiliser la bête, j’avais l’embarras du choix entre tous les boutons présents depuis quelques jours. Même si on peut utiliser le produit le matin avant le maquillage, je préfère l’utiliser le soir avant le coucher après avoir bien démaquillé et nettoyé  mon visage.



Pour appliquer Filmogel, il suffit d’amorcer le gel en tournant la molette se trouvant à l’arrière du tube. Le liquide se délivre sur l’embout en plastique et on l’applique à même le bouton ou en déposant un peu de produit sur le doigt que l’on pose directement sur le bouton. Après chaque utilisation, il est important de désinfecter l’embout en plastique afin de ne pas contaminer le produit en y laissant des bactéries.



Le gel laisse un film transparent et fin. Heureusement que ce dernier n’a pas odeur sinon j’aurais eu du mal à l’utiliser car j’ai horreur de l’odeur de l’arbre à thé qui est trop prenante et me donne des maux de tête.



Par contre, j’ai été bluffée par son efficacité : au bout de 2 jours d’application, j’ai constaté que les boutons avaient baissé de volume et étaient moins rouges. Et aucune envie de se gratter, de se triturer les boutons ou de sensation de peau qui chauffe grâce au pouvoir apaisant du gel.

Au bout de 4 jours d’application, les boutons sont beaucoup moins présents : les micro kystes sont quasi inexistants et les boutons blancs arrivent à maturité plus vite – pas très ragoûtant tout ça, mais au moins ça prouve que le produit fonctionne. De toute façon, au plus vite ça murit, au plus vite ça disparaît.



Par contre, il ne faut pas se leurrer, la présence d’alcool dans le produit est un facteur qui fait que les boutons sèchent plus vite.

On peut utiliser Filmogel sur 6 jours. J’ai été jusqu’au bout de la période autorisée, et j’ai été conquise par son efficacité.

En cas de boutons « bobo » sur le visage, Filmogel est le pansement idéal.

Filmogel est vendu en grandes surfaces, en pharmacie et en parapharmacie au prix de 9,00 € environ les 2 ml.

Urgo_filmogel_boutons_avis_test__3_.jpg

Vous aimerez aussi

0 commentaires: